Quelle est l’utilité d’une assurance liée à la cybersécurité ?

Guillaume Lemarchand : « Pour une société, il est compliqué de reprendre rapidement son activité en cas de piratage ou de blocage informatique. Contracter une assurance permet d’être indemnisé à hauteur des dépenses encourues à la suite d’un problème de cybersécurité. Dans notre cas, nous offrons en outre une solution d’assistance. »

 

Laquelle ?

G. L. : « En cas de sinistre, notre plateforme est disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. En fonction de la typologie de l’atteinte, nos partenaires spécialisés interviennent : experts IT, experts en communication ou experts juridiques. Ces derniers peuvent par exemple aider le client, dans le cadre du GDPR, à identifier ce qui doit être notifié, à qui et comment. Les experts en communication, eux, accompagnent notamment l’entreprise, à la suite d’un piratage, dans la gestion de son image et de sa communication de crise. »

 

Que faites-vous à titre préventif ?

Contracter une assurance permet d’être indemnisé à hauteur des dépenses encourues à la suite d’un problème de cybersécurité.

G. L. : « Les entreprises étant souvent relativement démunies face à la cybercriminalité, nos experts interviennent aussi au moment de la signature du contrat. Nos informaticiens effectuent par exemple un audit de sécurité de l’entreprise, tandis que nos experts juridiques vérifient si les contrats passés entre le client et ses fournisseurs sont complets. Il est également possible de préparer une communication de crise avant même un sinistre. »

 

Vous avez également mis en place une Cyber Academy. Quel en est le principe ?

G. L. : « Il s’agit du fruit des analyses que nous avons faites : beaucoup de faits de piratage sont dus à des erreurs humaines. Typiquement, c’est le cas lorsqu’un salarié reçoit et ouvre un e-mail frauduleux. Partant de ce constat, nous avons mis en place une académie, qui constitue un outil mis à disposition des salariés de nos clients. Les salariés ont accès à neuf modules de formation en ligne qui reprennent les bonnes pratiques en matière de cybersécurité. En une heure en moyenne, chaque module traite d’un thème particulier. Interactive, la plateforme permet de tester les connaissances des collaborateurs et de combler ensuite les lacunes éventuelles. Elle permet aussi aux gestionnaires de vérifier les progrès et les résultats de leur personnel. »