En constante augmentation, le nombre de cyberattaques visant des entreprises a augmenté de 68 % de 2015 à 2016. Selon toute probabilité, cette tendance s’est maintenue depuis lors. Les entreprises ne sont pas les seules touchées : en 2016, on a recensé plus de 3 millions d’applications malveillantes ciblant le système d’exploitation Android installé sur des milliards de smartphones ou de tablettes. Ça ne s’arrête pas là : tous les objets connectés - montres, caméras, etc. - présentent aussi parfois des failles de sécurité.

 

Un coût énorme

En 2016, la cybercriminalité représentait en Belgique un coût de quelque 3,5 milliards d’euros, soit l’équivalent de 1 % du PIB. Cette estimation est probablement en-dessous de la vérité : de nombreuses entreprises victimes d’attaques préfèrent les passer sous silence pour préserver leur image de marque.
 


 

Formations pour publics divers

Quand on sait, par exemple, que plus d’un quart des PME ne disposent même pas d’un logiciel antivirus, on comprend l’urgence de sensibiliser tout un chacun au fléau de la cybercriminalité, mais aussi de développer toute forme de prévention. Dans ce but, des formations existent selon les publics visés : formations courtes pour sensibiliser les responsables d’entreprise - CEO, financiers, DRH... ; formations techniques qualifiantes de longue durée pour les demandeurs d’emploi désireux de travailler dans le domaine de la sécurité ; etc.

 

La Cyber Security Coalition

À travers certains membres la Cyber Security Coalition organise également des Master Class à destination de professionnels de la sécurité. Ici, on se focalise sur des thématiques spécifiques. Des formations sont également destinées au jeune public, souvent victime de malveillances telles que le harcèlement, le vol de données ou le racket ; elles mettent l’accent sur les bonnes pratiques et les outils gratuits à adopter pour se prémunir des incidents.

C’est bien connu : mieux vaut prévenir que guérir. Et pour mieux s’en convaincre, voici un dernier chiffre : en 2016, les dépenses mondiales en cybersécurité s’élevaient à 400 milliards d’euros !