1. Acheter pour le prix d’une location

Si faire l’acquisition de son espace pouvait auparavant sembler un investissement ruineux pour un entrepreneur, le problème ne se pose plus. Les prix du marché immobilier n’ont en effet jamais été aussi bas, à tel point qu’il est désormais envisageable d’acheter son espace pour le prix mensuel d’une location ! Jugez plutôt : à 1 000 €/m², avec des taux d’intérêt historiquement bas eux aussi (2 ou 3 %), il est maintenant possible de devenir propriétaire sans avoir à dépenser plus par mois que le prix d’un loyer. Pas de différence pour le portefeuille… si ce n’est qu’au bout d’une quinzaine d’années, le bien nous appartient et l’on n’a plus à débourser un sou ! Plus de raison d’hésiter, surtout si l’on tient compte de l’accroissement de la valeur de la propriété sur le marché au fil des années. La plus-value potentielle à réaliser a de quoi convaincre les plus réticents.

 

Pour une PME sûre de ses moyens,
qui sait quels sont ses besoins,
acheter son espace de travail peut
s’avérer le choix le plus judicieux.

 

2. Acheter… pour améliorer sa santé financière !

Du point de vue fiscal, acheter n’est pas non plus inintéressant puisque la dette contractée à l’emprunt se remboursera progressivement, renforçant le bilan comptable de l’entreprise au fil des années. En améliorant sa santé financière, c’est aussi sur sa capacité d’emprunt que l’on influe. Un bonus qui pourrait bien s’avérer utile un jour…

 

3. Aux acheteurs les mains libres

Les avantages ne se limitent pas aux seuls aspects financiers et comptables. Devenir propriétaire de son espace professionnel signifie aussi pouvoir laisser libre cours à ses envies en matière d’aménagement et de disposition des lieux. Personne à qui rendre des comptes au moment de changer peinture, éclairage ou climatisation. Ne pas avoir de bailleur, c’est aussi s’assurer de ne pas avoir à relocaliser entièrement son entreprise en cas de litige, ou simplement de contrat de location qui ne serait pas reconduit. Enfin, la possibilité d’offrir en location une partie de l’espace dont on n’aurait pas ou plus l’utilité reste un dernier atout non négligeable.

Pour une PME sûre de ses moyens, qui sait quels sont ses besoins, acheter peut donc s’avérer le choix le plus judicieux. À l’heure où les conditions des marchés bancaire et immobilier n’ont jamais semblé si favorables, il serait en tout cas dommage de ne pas en profiter.